Livre des choses perdues, Le
Titre original: The book of lost things
Genre: Fantastique , Contes de fées
Année: 2011
Pays d'origine: Irlande
Editeur: J'ai Lu
Auteur: John Connolly
Traducteur:
Pierre Brévignon
 

David, douze ans, a une mère fantastique : elle adore les livres et la lecture, et ne cesse de lui lire des contes et des histoires formidables. Seulement elle est malade et meurt, le garçon reste seul avec son père et ses livres. Et puis un jour le pauvre veuf se remarie, avec Rose, et bientôt nait un petit Georgie, un insupportable braillard. David se réfugie de plus en plus dans les livres, ces derniers n’hésitant pas à lui faire la conversation, mais cela ne l’empêche pas l’enfant de se sentir abandonné. Aussi quand une nuit il entend sa mère qui l’appelle, il n’hésite pas à répondre à son appel et il entre dans un autre monde...

 

Bien sûr «le livres des choses perdues» n’est pas sans rappeler dans sa structure «Alice au pays des merveilles» ou autre «Narnia» : un enfant se perd dans un monde étrange dont il ne connaît pas les règles et son apprentissage va l’aider à grandir. Cependant l’absurde pays des merveilles est très différent du monde plus fantasy de Narnia, et de la même façon l’univers des contes que parcourt David à sa propre couleur : le noir. C’est un monde dur et violent, où les contes n’ont pas forcément une fin heureuse, voire pas de fin du tout et où les loups sont en train de prendre le pouvoir. Les épreuves qui attendent David sont redoutables, pour ne pas dire potentiellement mortelles. D’ailleurs des morts et du sang, le jeune garçon en verra tout au long de son parcours, il devra faire des choix et les assumer. En clair il va devoir grandir pour pouvoir rompre le cercle infernal imposé par l’Homme Biscornu et enfin pouvoir rentrer chez lui auprès de sa famille.

 

Histoire peu originale donc, mais une écriture efficace et pas mal de trouvailles dans le monde des contes qui m’ont bien plues : de la véritable histoire d’Hansel et Gretel à une nouvelle vision des sept nains.

J’ai surtout été touchée par le personnage de David : un enfant ordinaire qui se réfugie dans ses livres d’enfant quand ça ne va pas mais qui un jour se rend compte qu’il n’a pas le choix et que grandir n’est pas une option...

 

Note : 7,5/10

 

Falline

 

A propos de ce livre :

 

- Grand Prix de l'Imaginaire 2010 : Roman jeunesse étranger

- Prix des Imaginales 2010 : Roman pour la jeunesse

 

- Site de l'auteur : http://www.johnconnollybooks.com/

- Site de l'éditeur : http://www.jailu.com/

Vote:
 
7.40/10 ( 5 Votes )
Clics: 2900
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Cycle de Tiamat 1 Cycle de Tiamat 1
Après "Le sang d'immortalité" de Barbara Hambly et en attendant Etranger de CJ Cherry, Mnémos continue de rééditer des classiques de la Science-Fiction d...
Cycle d'Ardalia 2, Le - Eau Turquoise Cycle d'Ardalia 2, Le - Eau Turquoise
Qu'est ce qui fait une bonne suite ? La question peut sembler banal, mais entre les multiples séries et cycles qui sortent actuellement, elle mérite d'être...
Zombie Story 1 – Zombie Island Zombie Story 1 – Zombie Island
Si l'on excepte "Un horizon de cendres" de Jean-Pierre Andrevon, le "Cellulaire" de Stephen King ou plus récemment  "World War Z" de Max Brooks, on ne peut ...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...