Auteur Commentaire
Stegg C'est un roman assez intéressant même si je ne l'ai pas trouvé complexe sur la forme. Bon, c'est vrai qu'avec le nombre d'organisations présentes, on est parfois perdus et il me semble qu'il y a quelque truc inexpliqué. Il y a des passages qui sont assez glauque comme l'enfance de l'héroïne auprès de sa mère prostitué ou le passage dans l'arène. Il y a aussi des passage trop long ( notamment l'histoire de Cheng et de Nakamura qui dure quelque page de trop).Il manque le genre de choc que provoque Jack Barron et l'éternité de Norman Spinrad ou le troupeau aveugle pour en faire un chef d'oeuvre. En tous cas, je viens de mettre Catherine Dufour dans les auteurs à suivre. En espérant qu'après le quatrième volume de Quand les dieux Buvaient, elle écrive un nouveau roman aussi fort et intelligent...
Commentaire : dim. 31-05-09