Dorian Gray
Genre: Fantastique , Adaptation , BD européennes
Année: 2011
Pays d'origine: France
Editeur: Daniel Maghen
Scénario:
Corominas (D'après Oscar Wilde)
Dessin:
Corominas
Couleurs:
Corominas
 

Unique roman d'Oscar Wilde, Dorian Gray conte donc l'histoire du dandy éponyme qui va voir l'un de ses voeux devenir réalité, rester jeune et visiblement innocent tandis qu'un portrait de lui vieillit et révèle finalement son vrai visage, celui d'un monstre décadent. Il s'agit donc d'un texte parlant donc à la fois de la beauté, de l'apparence, d'art et de superficialité et arriver à l'illustrer n'est pas forcément une mince affaire, mais Corominas va s'en sortir à merveille.

 

 

Pour illustrer ce "Portrait de Dorian Gray", Corominas choisit par exemple de ne le montrer qu'au compte goutte, seulement en guise d'ouverture des chapitre, nous laissant ainsi deviner quel est le degré de dépravation de Dorian. Même dans les scènes ou la toile est présente, l'illustrateur s'amuse à tourner autour et à nous montrer les actes des personnages, nous laissant deviner ce qu'ils peuvent voir à travers des dialogues, des dialogues très nombreux où l'on parlera d'art éternel et de beauté destinée à fanée sous les coups du temps.
Certes, cette norme va changer avec Dorian dont la beauté va rester tandis que son portrait va vieillir, s'enlaidir et révéler le monstre cynique qui se cache sous son apparence d'ange, ce qui évoque aussi la dualité du personnage, dualité qu'on retrouvera quelque part dans les deux autres personnages principaux de l'histoire, Lord Henry Watton et le peintre Basil Hallward, l'un prenant l'apparence d'un démon, barbichette à l'appuie, qui va entraîner le pauvre Dorian sur le mauvais chemin, tandis que le second, à l'apparence plus naïve, va incarner la gentillesse et la bonté.
L'apparence de ces personnages s'apparente donc à leur rôle dans l'histoire, mais arrive également à symboliser l'individu décadent que deviendra Dorian suite à son histoire d'amour avec une actrice qui perdra son talent en tombant amoureuse ; Là encore, le dessin remplie sa fonction en érotisant cette dernière lors de ses premières représentations et la banalisant, ou plus simplement la rhabillant, une fois amoureuse, ce qui lui fera perdre tout intérêt aux yeux du dandy Dorian Gray, mais qui permet aux auteurs de dire que l'art n'est bon que s'il provoque des émotions.
On comprend vite que pour adapter une telle oeuvre, il fallait faire des choix graphiques judicieux et l'auteur les a pris pour nous conter l'histoire de cet homme qui refuse de vieillir, nous permettant ainsi de mieux pénétrer dans son esprit, de mieux nous faire comprendre sa chute. Ce Dorian Gray est donc une ballade magnifiquement illustrée dans un esprit malade, ce qui permet à l'auteur de créer des planches effrayantes et intrigantes, qui reste graver en mémoire longtemps après que l'on ait terminé l'ouvrage.

Plus qu'une simple mise en abyme, Corominas propose une véritable mise en abyme du texte d'Oscar Wilde, n'hésitant à démontrer les aspects les plus hypocrites de la société Victorienne où l'apparence compte plus que les actes, ou plutôt malgré les actes, comme le montre l'histoire d'amour tragique entre Dorian et la jeune actrice. Utilisant plusieurs courants artistique du XIXme siècle, tels que l'impressionnisme ou le préraphaélisme, Corominas propose des vrais tableaux en guise de planche de BD. Dorian Gray est une bande-dessinée qui frappe autant par son graphisme que par son histoire, qui n'a pas prix une ride alors qu'elle est sortie il y a près d'un siècle.

Note : 9/10

 

Stegg

 

A propos de ce livre :

 

- Site sur "Dorian Gray" : http://doriangraybd.blogspot.com/

- Site de l'auteur : http://corominasart.blogspot.com/

- Site de l'éditeur : http://www.danielmaghen.com/

Vote:
 
8.25/10 ( 4 Votes )
Clics: 3206
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Niourk 1 Niourk 1
Suite à une catastrophe nucléaire, les océans se sont asséchés et il ne reste de l'humanité que quelques tribus de survivants revenu à un stade primiti...
Tony Chu, Détective Cannibale 5 Tony Chu, Détective Cannibale 5
Après un tome 4 décevant, Tony Chu revient avec un tome plus réussie, rappelant que cette série a vraiment des hauts et des bas. Le soucis étant que mêm...
Dimension W 1 Dimension W 1
Dans le futur, une nouvelle façon de produire de l'énergie basée sur les travaux de Nicolas Tesla et offrant un approvisionnement inépuisable en énergie ...

Autres films Au hasard...