Pandémonium 01
Genre: Fantastique , Anthropomorphes
Année: 2014
Pays d'origine: Japon
Editeur: Ki-oon
Collection: Latitudes
Titre VO: Pandemonium - Majutsushi no Mura
Scénario:
Sho Shibamoto
Dessin:
Sho Shibamoto
Couleurs:
Sho Shibamoto
Traduction:
Sébastien Ludmann
 

"Ceux qui hantent le ciel" envoient régulièrement leur malédiction sur terre, une foudre rectiligne s'abat sans discernement et détruit tout, personne ne sait d'où elle vient précisément mais une légende parle d'un pays hostile, coupé du monde par des rochers escarpés, la terre des difformes serait à l'origine de ce malheur.
Zipher a vu sa bien aimé mourir suite à la foudre rectiligne, lui il croit à une autre légende, dans laquelle la terre des difformes abrite de grands magiciens capable de ressusciter les morts, il part donc en quête de ce lieu maudit afin de redonner vie à sa petite amie.
Au bord de l'épuisement et après plusieurs jours de marche, il arrive enfin à destination, mais les autochtones ne semblent pas posséder un pouvoir aussi grand que celui de contrecarrer les plans de la mort...

Une belle surprise que ce diptyque en couleur et dans le sens occidental de lecture proposé dans la collection Latitudes de Ki-oon.
Sho Shibamoto crée avec "Pandémonium" un univers anthropomorphique assez personnel, avec un bestiaire incongru, en particulier chez les difformes, une caste de paria vivant à l'écart du reste du monde, ce village lui permet de lâcher les brides de son imagination et présenter des protagonistes hauts en couleurs. Le travail graphique sur ces personnages est une des forces de ce manga, l'auteur a vraiment pris soin de chaque personnage et visuellement c'est très réussi et original.
Pour les décors c'est aussi assez détaillés même si les plans larges et les paysages sont très rares, renforçant l'effet de huit clos lié au contexte souterrain. Le choix des couleurs, assez sobre et dans des tons sépia sur fond noir est également judicieux, le mangaka manie adroitement son pinceau pour créer une ambiance.
Coté scénario on est vite happé par les malheurs de Zipher, on est touché par sa quête désespérée, ses maladresses, ce premier tome est avant tout une rencontre avec un monde différent, des gens mis à l'écart de la société, qui ont su reconstruire un chez eux bienveillant et une solidarité, mais qui aussi ont une peur de l'étranger et de ce qui pourrait perturber leur ordinaire.
Un univers touchant et attachant, on attends impatiemment le second et dernier tome !

Note : 8/10

 

gregore

 

A propos de ce manga :

 

- Site de l'éditeur : http://www.ki-oon.com/

Vote:
 
8.00/10 ( 2 Votes )
Clics: 1861
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Dead letters 1 Dead letters 1
Un homme se réveille dans un hôtel crasseux, il ne se souvient quasiment de rien, ni son nom, ni pourquoi il est là, il ne sait même pas où se situe ce l...
Bots 1 Bots 1
Planète Terre, c'est la guerre perpétuelle entre les robots, deux camps s'affrontent, la coalition et la confédération, tout est automatisé pour alimente...
Rec, Histoires inédites Rec, Histoires inédites
Trois adolescents dans un immeuble condamné, l'un d'entre eux est infecté par la malédiction du lieu... une jeune fille croyante est abusée par des moines...

Autres films Au hasard...