Sherlock Holmes Society 1
Titre tome: L'Affaire Keelodge
Genre: Fantastique , Thriller-Polar , Zombies
Année: 2015
Pays d'origine: France
Editeur: Soleil
Collection: 1800
Scénario:
Sylvain Cordurié
Dessin:
Stéphane Bervas
Couleurs:
Jean Bastide
 

En 1891, après son affrontement avec James Moriarty et une chute vertigineuse dans les chutes Reichenbach, Sherlock Holmes s'est fait passer pour mort durant trois années, même le Docteur Watson n'avait plus de nouvelles de lui.
En 1894, le voici de retour, sa première enquête l'amène à arrêter un copycat de Jack l'éventreur, que Scotland Guard fera passer pour le meurtrier original afin de boucler l'enquête qui a terrorisé le quartier de Whitechapel et l'Angleterre depuis de nombreuses années.
Mais le repos du détective est de courte durée, son frère, Mycroft, vient solliciter son aide, un village entier de la côte nord irlandaise, Keelodge, est victime d'une étrange épidémie, aucun autochtone n'a été épargné et il semblerai que ce drame soit la conséquence d'un acte criminel !

Sylvain Cordurié est pour le moins un auteur prolifique dans l'univers de Sherlock Holmes au sein de la collection 1800 de Soleil, on lui doit à ce jour déjà cinq séries relative à l'univers de Sir Conan Doyle, dont deux encore en cours de production. Cette fois-ci il place son récit après la grande période de la disparition du mythique détective, une période qui a mis à rude épreuve son esprit cartésien et a ouvert sa vision au domaine du fantastique.
Le scénariste dépeint un Sherlock Holmes froid, précis, analysant chaque détail, s'auto-critiquant sur l'unique erreur qu'il a commis, accueillant sans sourcillé l'existence de morts vivants, ce qui pour le coup décontenance totalement son acolyte, le Docteur Watson.
Le récit est bien structuré, dense, l'enquête et les évènements évoluent tranquillement, finalement ce premier opus pose plus de questions qu'il n'apporte de réponse, ce qui ne manque pas d'aiguiser notre curiosité.
Petite particularité sur cette série, mais qui finalement n'en est plus trop une vu que le concept devient assez fréquent, pour quatre tomes, quatre dessinateur, c'est Stéphane Bervas ("2021", "Le Temps des loups") qui ouvre le bal pour "L’Affaire Keelodge", son travail est très correct, un trait réaliste plutôt classique bien adapté à cette ambiance fin XIXème et qui sait parfois mettre en valeur les rares moments d'action.
Un début intéressant pour une enquête à suivre...

Note : 8/10

 

gregore

 

A propos de cette BD :

 

- Site de l'éditeur : http://www.soleilprod.com/

Vote:
 
8.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 1598
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Carthago 6 Carthago 6
Lou Melville a bien grandi. Douze ans se sont écoulés depuis qu'elle et sa mère ont découvert avec le milliardaire Feiersinger les ruines d'une cité sous...
Cigish ou le maître du jeu Cigish ou le maître du jeu
Florence, prof et auteure de bd, est, entre autre, une mère célibataire en pleine crise existentielle, elle ne se supporte plus et a une pale image d'elle m...
Maison aux insectes, La Maison aux insectes, La
Rendons une éternelle gloire aux Dieu Lézard Noir. Brûlons des cierges dans des culs de vierges placées devant des encensoirs souillés par des excréments ...

Autres films Au hasard...