Rex Mundi 3
Titre tome: Les rois Perdus
Genre: Fantastique , Thriller-Polar , Comics , Urban Fantasy , Uchronie
Année: 2011
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Milady Graphics
Scénario:
Arvid Nelson
Dessin:
Ericj, Jim Di Bartolo, Juan Ferreyra
Couleurs:
Jeromy Cox
 

Bien malgré lui, le docteur Saunière a été obligé de s'associer avec l'inquisition afin de pouvoir poursuivre son enquête, une enquête qui se révèle de plus en plus dangereuse et qui l’amène à découvrir des secrets enfouis sous des siècles de religion et d'histoire. Pendant ce temps, le Duc de Lorraine gagne de plus en plus de popularité et semble vouloir tout faire pour déclarer une guerre à l’Espagne mahométane.


Dans ce troisième tome de Rex Mundi, les intrigues mises en places dans les deux tomes précédents progressent rapidement et les complots les plus nébuleux se dessinent enfin, mais cette histoire est surtout l'occasion d'une relecture intéressante de la bible et de l'église catholique ainsi que de la quête du Graal et de l'histoire de France, car même dans ce monde uchronique, il semble que la vérité soit ailleurs.

Mais pendant que Saunière déterre une très ancienne conspiration, c'est le Duc de Lorraine qui en tisse de nouvelles, afin d'asseoir sa popularité et d'assouvir sa boulimie galopante de pouvoir. Ses envies de s’emparer de la couronne de France et probablement plus encore se font de plus en plus pressantes. Les desseins de ce personnage machiavélique et ses ambitions se font donc également plus précis et inquiétants.

Tout s'accélère donc dans ce troisième tome et les intrigues paraissent même se rapprocher pour mieux nous surprendre. Les auteurs semblent avoir ainsi construit leur uchronie que pour mieux  la détruire et nous amener à réfléchir sur les conséquences du catholicisme sur le monde, le tout à travers un thriller ésotérique particulièrement bien construit. Bref, la tension monte encore et si les conclusions semblent de plus en plus claires, rien ne dit que Rex Mundi n'a pas encore quelques surprises à nous révéler !


Au niveau du dessin, on remarquera tout de même le départ de Ericj, remplacé par Jim Di Bartolo et Juan Ferreyra qui respectent les codes de leur prédécesseur mais en y apportant également leur propre style. Encore un point qui enrichit le monde de Rex Mundi et ne nous fait pas regretter cette balade mouvementée dans les rues de ce Paris alternatif où les secrets cachés de l’église pourraient bien être les mêmes que ceux du nôtre.


Note : 8/10

 

Stegg

 

A propos de ce comics :

 

- Site de la série : http://www.rexmundi.net/main/index.html

- Site de l'éditeur : http://www.milady.fr/graphics

Vote:
 
8.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 2908
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Bimbos Vs Chatons Tueurs Bimbos Vs Chatons Tueurs
Des monstres, la littérature, le cinéma et bien entendu le neuvième art nous en a proposé beaucoup : des vampires, des zombies, des aliens, des extraterre...
Rumble 1 Rumble 1
Bobby a un peu la carrure d'un looser, il est serveur dans un bar miteux et radote tard le soir avec son quasi-unique client, le vieux Cogan, vétéran de l'a...
Candy Mountains Candy Mountains
Alice et sa fille Maya sont impliquées dans un accident de voiture et se retrouvent dans un hôpital désaffecté extrêmement sordide, elle n'ont aucune id...

Autres films Au hasard...