Ghostopolis
Genre: Fantastique , Comics
Année: 2012
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Milady
Scénario:
Doug TenNapel
Dessin:
Doug TenNapel
Couleurs:
Katherine Garner, Tom Rhodes
 

Le jeune Garth est atteint d'une maladie incurable et mortelle, il ne lui reste que peu de temps à vivre au grand désespoir de sa mère.
Frank Gallows est un chasseur de spectres, son job ? Renvoyez les fantômes qui ont réussi à quitter Ghostopolis pour revenir dans le monde des vivants, malgré des débuts flamboyants dans ce boulot, il est aujourd'hui totalement à coté de ses pompes, au bout du rouleau, sa dernière bévue ? Envoyer le pauvre Garth à Ghostopolis ! Une erreur de trop pour son patron qui le fout à la porte.
Mais Frank ne peut pas en rester là, il doit porter secours au jeune garçon, il rend donc visite à son ex-copine, Claire Voyante, qui a construit un Plasmapod, un étrange véhicule pouvant les amener à Ghostopolis.

Doug TenNapel est l'auteur de quelques romans graphiques ("Tommysaurus Rex", "Monster Zoo", "Creature Tech"...), mais il est surtout connu des trentenaires amateurs de jeux vidéos qui ont eut le plaisir de faire évoluer sur console 16-bits un des personnages les plus farfelus de l'époque à savoir  Earthworm Jim. Et même si ici l'auteur n'atteins pas le niveau déjanté de son cosmolombric, il faut reconnaître que ce Ghostopolis nous propose une lecture légère et débridées à conseiller aux plus jeunes... mais pas que...
Sur la base d'un scénario et de dessins simples, l'auteur aborde des sujets sensibles comme la mort, les relations amoureuses ou familiale... il les intègre parfaitement sans alourdir son récit. Les différents personnages sont attachants, profondément humains et évoluent tout le long des 267 pages de cette histoire.
Les dessins sont à l'image des évènements, simples, drôles, parfois imprécis et naïf et de temps en temps saisissants, souvent lorsque TenNapel exploite une pleine page, un style inégal qui fonctionne et tient en haleine, un peu comme lors d'un tour en montage russe ! Une montée parfois longuette mais qui mène souvent à une descente vertigineuse.
Une oeuvre tout public à recommander particulièrement aux adolescent, Ghostopolie a d'ailleurs été nominé aux Will Eisner Awards catégorie Meilleure publication pour adolescents.

Note : 7/10

 

Gregore

 

A propos de ce comics :

 

- Site de l'auteur : http://tennapel.com

- Site de l'éditeur : http://www.milady.fr/

Vote:
 
7.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 2354
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Tony Chu, Détective Cannibale 5 Tony Chu, Détective Cannibale 5
Après un tome 4 décevant, Tony Chu revient avec un tome plus réussie, rappelant que cette série a vraiment des hauts et des bas. Le soucis étant que mêm...
Autoroute sauvage 2, L' Autoroute sauvage 2, L'
Hélène et Mo ont réussi à s'échapper de la communauté mené par un moine extrémiste, mais alors qu'ils continuent leur route vers Paris afin de retrouv...
Rêves dans la maison de la sorcière, les Rêves dans la maison de la sorcière, les
Sa chambre d'étudiant avait été habitée deux siècles plus tôt par la vieille Keziah Mason, c'est pourquoi le jeune Walter avait décidé de vivre dans c...

Autres films Au hasard...