Iris Zero 2
Genre: Fantastique , Humour , Thriller-Polar , Shonen , Manga , Romance
Année: 2012
Pays d'origine: Japon
Editeur: Bamboo
Collection: Doki-Doki
Scénario:
Piroshiki
Dessin:
Hotaru Takana
 

 

Rappel des faits : Tôru est un Iris Zero, c'est-à-dire qu'il a un iris ordinaire. Enfin pas dans son monde puisque tout le monde a un iris lui permettant de savoir si quelqu'un lui ment, s'il y a un danger quelconque ou connaître le menu de la cantine à l'avance. Du coup, Tôru est considéré quand un moins que rien et appliquait son principe d'exposition minimal pour vivre sa vie. Sauf que Koyuki l'élève la plus populaire du lycée est venu perturber ses affaires.

 

On peut donc reprendre et aborder ce nouveau tome qui ne change pas énormément du précédent. On y retrouve donc les enquêtes sur les petits tracas quotidien d'un lycée que Tôru va résoudre grâce à son sens de l'observation et ses capacités de déduction. Trois nouvelles enquêtes vont donc venir perturber le quotidien de Tôru qui semble tout de même prendre goût à celle-ci et à sa relation avec Koyuki.

Dans la première enquête, c'est Hijiri qui s'improvise narrateur et nous conte comment a débuter son amitié avec Tôru. Une histoire où il sera question de la mort et de savoir vivre avec, voir avec des personnes mourantes. Ceci dit, ça reste du "Iris Zéro", un shonen famillial et l'intrigue ne verse pas dans la morbidité non plus. Cette enquête montre seulement que l'histoire peut partir dans d'autre situation que celles proposées par le lycée et aborder de nouveau thème.

Mais la deuxième histoire nous y ramène pour participer à la Fête de la Culture et y résoudre une sombre histoire de vol. En effet, le costume traditionnel que devait porter Koyuki a disparu et les soupçons se portent sur les élèves d'une autre classe de terminale, jalouse de la popularité de la jeune femme. Tôru va donc se retrouver au centre de cette histoire et encore plus qu'il ne le pense à la base, car découvrir la coupable restera assez facile pour lui, mais les motivations vont lui passer un peu au-dessus de la tête. Il n'est peut-être pas aussi observateur qu'il le pense.

La troisième et dernière histoire ne sera pas une enquête, mais plutôt l'histoire d'un premier rencard raté. Une pâtisserie propose une friandise uniquement pour les femmes et Tôru bave dessus (les friandises, pas les femmes). Une rencontre fortuite avec Koyuki devrait changer la donne, mais la dégustation ne va pas se passer comme prévu. Cette conclusion est donc plutôt humoristique et se prête à des quiproquos assez drôle.

Ce deuxième tome est donc toujours réussie et quitte un petit peu le shonen pour virer au shojo, plus romantique, mais la maladresse de ces ados dans leurs relations amoureuses donnent tous son charme aux histoires et compliquent intelligemment les enquêtes. Surtout que les arcs sont courts et ne s'éternise pas sur le même dilemme et permet donc à l'intrigue principale d'avancer assez vite, même si elle est loin d'être transcendante.

 

Enigmes, romance et humour me semble les trois mots idéales pour décrire ce second volume d'Iris Zero qui reste un manga agréable à lire. Même si le concept de base est finalement peu exploité, n'étant là que pour lancer l'histoire et éviter à iris zéro d'être une simple chronique lycéenne. Il y a donc beaucoup de charme dans cette série et elle semble être capable de se renouveler, même si la redondance ne semble parfois pas loin.

 

Note : 8/10

 

Stegg

 

A propos de ce manga :

 

- Site de l'éditeur : http://www.doki-doki.fr/

Vote:
 
8.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 2507
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Pandémonium 02 Pandémonium 02
Le petit Brow a causé un grand drame en voulant jouer avec les feux d'artifices de Zipher, le gigantesque incendie qui en découle a détruit de nombreux bâ...
7 milliards d'aiguilles 7 milliards d'aiguilles
Hikaru est une jeune lycéenne asociale passant son temps à écouter de la musique plutôt qu'à discuter ou s'amuser avec ses camarades de classe. Lors d'un...
Rayon pour Sidar 1 Rayon pour Sidar 1
Après "Piège pour Zarkass" et "Niourk", la collection Les univers de Stefan Wul, récemment récompensé d'un Grand Prix de l'imaginaire en compagnie des in...

Autres films Au hasard...