Enfants du crépuscule 1, Les
Titre tome: Peur sur la ville
Genre: BD européennes , Fantastique
Année: 2006
Pays d'origine: Italie / France
Editeur: Les Humanoïdes Associés
Scénario:
Massimo Semerano
Dessin:
Marco Nizzoli
Couleurs:
Studio km [zero]
 

Lorsque Alice et son petit frère Polo arrivent dans la grande ville, les citoyens sont sur le point d'élire un nouveau gouverneur. Les deux enfants vont se retrouver précipités malgré eux dans le combat qui oppose les défenseurs de l'idée progressiste d'une meilleure intégration des monstres au sein de la société et ceux qui, au contraire, pensent qu'ils doivent être opprimés ou exterminés...

Les enfants du crépuscules ne conte pas uniquement l'arrivée de deux jeunes enfants "de la campagne" en ville, la bd traite, en alternance avec cette aventure, de politique avec une histoire proche de celle de l'Italie dont sont originaires les deux auteurs. En effet, il est assez aisé de faire un rapprochement avec la prise de pouvoir de Mussolini, la mise en place d'une dictature fasciste en Italie et les événements qui se déroulent à Crôme. C'est plutôt subtil mais le féru d'histoire pourra même faire certaines liaisons comme les squadres / les sbires, l'assassinat de Matteotti et celui du gouverneur Brown et surtout le programme premier du "Duce" à savoir rétablir l'ordre et briser les mouvements révolutionnaires, ce qui nous amène à la fin de ce premier tome et aux exactions du gouverneur Kramer.
L'ensemble est donc très engagé car en plus l'existence des mutants amène d'autres thèmes intéressants (mais un peu trop souvent présent dans ce genre de littérature) à savoir l'exploitation des minorités, la différence et l'exclusion.
Pour en revenir à Alice et Polo, ils vont retrouver leur frère Caleb (qui a bien changé) au beau milieu du "cloaque", le ghetto des monstres. Nos deux "Héros" tenteront de trouver un moyen pour guérir le plus jeune qui petit à petit se transforme lui aussi en monstre. Ce récit s'imbrique donc avec la campagne électorale et l'ensemble, plus tourné vers les dialogues que vers l'action, nous réserve quelques rebondissements et surprises des plus sympathiques.
D'un point de vue intrinsèque, les dessins de Marco Nizzoli (la série "Le Jour des Magiciens") sont assez réussis quoiqu'un peu approximatifs dans les plans éloignés mais on regrette surtout un manque de concordance avec l'ambiance, le plus flagrant étant le "cloaque" habité par des monstres mais bien loin de l'endroit sordide et désoeuvré auquel on s'attend. Les zombies de Trimarkos sont à ce même titre plutôt propre sur eux. Ces détails peuvent un peu nuire à la cohérence mais ils ont l'avantage d'élargir l'accessibilité de la bd aux plus jeunes.
Un premier tome basique mais plutôt intriguant, mettant en place (plus ou moins précisément) plusieurs personnages qui joueront un rôle dans une intrigue sûrement un peu plus développé dans la suite... ou plutôt trois intrigues vu que les trois frères et soeurs partent dans des directions résolument différentes à la fin de ce "Peur sur la ville".

 

Note : 7/10

 

gregore

Vote:
 
7.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 2931
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Violent Cases Violent Cases
A la vue de Mirror Mask, on pouvait se demander ce qu'il y avait de si bien à voir travailler McKean et Gaiman ensemble. Je dois dire que je l'attendais ce fil...
Carnets de Darwin 3, Les Carnets de Darwin 3, Les
Depuis que le monstre a été abattu, les massacres ont doublé d'intensité, même les illuminés ont vu leur campement complètement ravagé, comble de l'ho...
Harrow County 2 Harrow County 2
Emmy a désormais découvert l’histoire tordue de Harrow County et la nature du lien étrange qui l’unit avec ses habitants. Mais alors que cette connexio...

Autres films Au hasard...