Confrérie du Crabe 1, La
Genre: Fantastique , BD européennes
Année: 2007
Pays d'origine: France
Editeur: Delcourt
Collection: Terres de Légendes
Scénario:
Mathieu Gallié
Dessin:
Jean-Baptiste Andréae
Couleurs:
Jean-Baptiste Andréae
 

Le récit commence par les révélations faites par un enfant à un autre, alité. Autour d'eux, trois autres confirment l'effroyable réalité. Leurs corps abritent tous un Crabe, plus ou moins imposant, logé à des endroits différents. Les cinq garçons sont donc dans une sorte de clinique, plutôt vétuste, où des chirurgiens essayent de les débarrasser de leur parasite respectif. Hélas! si l'ablation rate et qu'un bout de la bête reste dans l'organisme, tout est à refaire puisque les Crabes sont capables de se régénérer. C'est ce qui est arrivé à Bernardino, le plus grand de la bande, qui a déjà perdu la jambe droite à partir du genou suite à l'oubli d'une pince par le médecin. Ensemble, les enfants se sont regroupés en une sorte de Confrérie du crabe où ils s'entraident autant que possible dans l'attente de leur opération. Hélas, l'enfant alité, Maël, ne répond rien, et pour cause, il porte son Crabe dans la boîte crânienne. Suis l'inévitable opération, et là, plus rien ne va comme il faudrait! Les cinq compagnons d'infortunes s'éveillent dans un bien étrange manoir du plus lugubre aspect. Si la première question est "où sont-ils?", la seconde pourrait bien être "survivront-ils aux mauvaises rencontres parsemant leur progression?".

 

 

"La Confrérie du Crabe" est une histoire sombre, voire, glaciale. Par exemple, en ce qui concerne l'analogie entre les fameux Crabes et une certaine maladie responsable de nombreux morts dans notre société, dont le nom se rapporte à un signe zodiacal à la représentation bien proche d'un Crabe, justement. Une atmosphère sinistre, des décors dignes de films d'horreur des années trente, des méchants tout droits sortis de la littérature fantastique, bref, un récit qui prend aux tripes malgré son utilisation de vieux clichés.

 

Des couleurs glauques et des traits expressifs s'estompant parfois dans une brume du plus bel effet servent à mettre le lecteur dans l'ambiance particulière de cette histoire. Plusieurs rebondissements, aussi, pour mieux appréhender un monde étrange où il ne fait pas bon vivre.

 

Note : 8/10

 

Christian Perrot

 

A propos de cette BD :

 

- Blog de Jean-Baptiste Andréae : http://jb-andreae.blogspot.com/

- Site de l'éditeur : http://www.editions-delcourt.fr

Vote:
 
8.50/10 ( 2 Votes )
Clics: 4657

1 commentaire(s) pour cette critique

Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Mutafukaz' Puta madre 1 Mutafukaz' Puta madre 1
Niland, Californie. Entre les mobil-homes pourrissant au soleil et la poussière du désert qui s'infiltre partout, le petit Jesus, 12 ans, essaie de grandir ...
Nuit des morts vivants 1, La Nuit des morts vivants 1, La
Chaque année, le jour d'Halloween, Lizbeth abandonne sa famille pour aller se recueillir, en compagnie de son frère Leland, sur la tombe de leurs parents ad...
Peur géante, La Peur géante, La
En cette année 2157, un étrange phénomène menace l'équilibre de la terre, l'eau de gèle plus, ceci n'est pas la faute, comme on aurait put le croire, au...

Autres films Au hasard...