Nocturnes
Genre: Fantastique , BD européennes
Année: 2012
Pays d'origine: France
Editeur: Le Lombard
Collection: Signé
Scénario:
Clarke
Dessin:
Clarke
 

Pourquoi Margaret disparaît-elle littéralement et pourquoi semblait-elle s'y attendre ?
Que savent Denis et Kantell sur ces disparitions ?
Des personnages dont on ne sait rien, un lieu indéfini, un paysage sans contour, un homme (Léo, romancier) qui semble être le liens entre tous, et qui inspire la rancœur, la peur...
Un univers qui se désagrège lentement et qui happe ses protagonistes et les entraîne dans une fuite qu'ils savent sans issue...
Des mémoires qui se dissolvent dans le présent, qui échappent à leurs propriétaires, bien que certains semblent en capacité d'enrayer le processus, mais jusqu'à quel point ? Qui contrôle ce "jeu" ? Manipulations ? Rêves ? Cauchemars ?
Mais au fait, qui est Denis ?
Jusqu'où iront Thomas et Viviane pour se sortir de ce piège ?
Que cache Alice derrière son rôle de jeune sœur attentionnée ?

Dans cette bande dessinée au graphique classique, presque trop propre mais qui participe à l'ambiance pesante dans laquelle l'auteur veut nous emmener, l'intrigue se découvre au fur et à mesure des planches, sans grand suspens, là n'est pas le projet, je pense, de Clarke, mais bien d'analyser les réactions de chaque personnages face à une situation qui les dépassent suivant leur personnalité et le passé qui les habite encore quelque peu.
Ici se repose les questions, posées, notamment, par Queneau dans "le vol d'Icare", de la liberté des personnages vis à vis de leur créateur, de la relation, du pouvoir exercé par l'auteur sur ses créatures mais également des créations sur l'auteur.
L'ambiance "dénudée" amenée par un dessin "sans défaut", même si elle participe à l'atmosphère éthérée du scénario, aurait pris en intensité autre avec un dessin où la violence pesante, latente de l'histoire transpirerait, ou les confusions, les violences des protagonistes seraient plus marqués.
Huis-clos au scénario simple (pas simpliste) mais efficace qu'un dessin plus habité aurait certainement mieux servi.

MarieF

 

A propos de cette BD :

 

- Site de l'éditeur : http://www.lelombard.com/

Vote:
 
7.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 2145
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Homme qui n'existait pas, L' Homme qui n'existait pas, L'
  Léonid Miller s'est toujours tenu à l'écart de la réalité et des relations humaines, tout aussi infréquentables à ses yeux. Pour leur substituer le m...
Killing Time Killing Time
Gyorgi Owens, le "tueur des hôpitaux", a été reconnu coupable de trente-quatre meurtres et condamné à la prison à perpétuité dans le pénitencier Sain...
Mutafukaz 4 Mutafukaz 4
Dark Meat City s'embrase ! C'est une vraie guerre civile opposant la section Z-7 totalement hors contrôle et les différents gangs qui n'ont eut d'autre choi...

Autres films Au hasard...