Bikini atoll
Genre: Horreur , Gore
Année: 2016
Pays d'origine: France
Editeur: Glénat
Collection: Flesh & Bones
Scénario:
Christophe Bec
Dessin:
Bernard Khattou
 

Malaval, un ancien mercenaire, s'est reconverti dans le tourisme, à bord de son voilier, il balade les touristes dans le pacifique, le clou du voyage c'est l'atoll de Bikini, qui a donné son nom au célèbre maillot de bain mais qui fut aussi une zone d'essai nucléaire juste après la Seconde Guerre mondiale.
Cette île, abandonnée par ses habitants victime des radiations, a de nombreux avantages, des plages de sables fins désertes mais aussi les vestiges des expérimentations de l'armée pour les amateurs de sensations fortes : bunkers désaffectés, épaves de navires.
Malheureusement les vacanciers vont vite se rendre compte que leur guide a oublié de leur préciser certains détails, notamment les rumeurs au sujet de nombreuses disparitions survenu sur l'atoll...

"Flesh & Bones, la collection des sensations fortes !" est de retour après plus d'une année d'attente, pour l'occasion c'est trois ouvrages qui sortent simultanément, "Bikini Atoll" va hériter de notre premier coup de scalpel puisqu'il est l'oeuvre du duo ayant sorti "Sunlight", première bd de la collection.
Au scénario, on retrouve donc le prolifique Christophe Bec ("Sanctuaire", "Prométhée") qui est toujours aussi à l'aise dans le domaine de l'horreur, l'auteur connaît bien son univers et sait utiliser les poncif du genre, ici on retrouve un mélange de quelques ingrédients classiques, les mutations liés au nucléaire, l'ambiance du slasher comprenant quelques bimbos, une dose d'hémoglobine, une île déserte sans lien avec l'extérieur et des éventuelles secours, bref il ne faut pas s'attendre à une révolution horrifique, ce n'est pas trop la base de cette collection même si on est pas à l'abri d'avoir un jour, une ou deux bonnes surprises dans ce sens.
Le scénariste va néanmoins construire un récit posant une ambiance, distillant quelques éléments qui petit à petit nous font bien comprendre que cette croisière de rêve va se terminer en cauchemar et intégrant des protagonistes pas si stéréotypés qu'on aurait pu le croire.
Bernard Khattou ("L'Agence") affirme son style proposé dans "Sunlight", ses planches en noir et blanc rendent plutôt bien et savent être explicite quand le récit bascule dans le gore.
Un bon petit slasher dans une ambiance estivale qui fait du bien en cette sortie d'hiver !

Note : 7/10

 

gregore

 

A propos de cette BD :

 

- Site de l'éditeur : http://www.glenatbd.com/

Vote:
 
7.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 1764
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Ragnarök 1 Ragnarök 1
Ragnarök, le crépuscule des dieux dans la mythologie nordique, a vu la fin des neuf mondes. Trois siècles plus tard, les dieux n'existent plus, cette péri...
Manoir des Murmures 3, Le Manoir des Murmures 3, Le
La première chose à dire, c'est qu'on l'a attendu cet album, annoncé pour début 2010 et repoussé suite à des soucis de santé de l'illustrateur, mais il...
Jaemon  1 Jaemon 1
Les Humanos font partie de ces éditeurs capables de proposer de nombreuses séries de qualités, quelques soient le genre proposé et qui a offert au neuviè...

Autres films Au hasard...