FreakAngels 6
Genre: Comics , Anticipation , Science-fiction
Année: 2012
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Le Lombard
Scénario:
Warren Ellis
Dessin:
Paul Duffield
Couleurs:
Paul Duffield
 

Il y a six ans, ce fut la fin du monde.
Aujourd'hui onze jeunes gens tentent de reconstruire et de protéger Whitechapel, le dernier quartier viable de Londres.
Suite à la résurrection de Luke et au retour de l'en d'entre eux, Mark, qui avait été banni, les FreakAngels découvrent qu'ils sont immortels, un don qui aurait changé beaucoup de chose s'ils en avaient eut connaissance avant, un don qui remet également beaucoup de chose en question au sein de leur groupe.
Pendant qu'Alice surveille le quartier, les FreakAngels explorent l'étendu de leurs nouveaux pouvoir et essayent de réparer leurs erreurs du passé...

Initialement publié en webcomics, puis en album aux Etats-Unis, Le Lombard sort enfin le sixième et dernier tome de l'excellente série pot-apocalyptique de Warren Ellis ("Transmetropolitan", "Planetary").
Pour ceux qui ne découvre que maintenant FreakAngels, il s'agit de l'histoire de douze enfants aux pouvoirs étranges qui, pourchassés par les autorités, ne trouvèrent comme seule échappatoire que de détruire le monde. En quête de rédemption, ils se mettront à aider les survivants d'une Angleterre dévastée... Warren Ellis se consacre principalement sur l'après apocalypse et nous dépeint ces jeunes gens aux caractères et aux pouvoirs différents.
Pour cette conclusion, le prolifique scénariste a regroupé ses FreakAngels et les laisse débattre sur l'utilité de leurs pouvoirs, leurs conflits internes avec Mark et Luke et leur place dans ce monde, il en résulte un tome très dense avec de nombreux dialogues qui finalise les moult réflexions qui ont émergées des tomes précédents, un choix efficace et bien exploité qui permet de hisser FreakAngels au rang des meilleurs séries de Ellis... Mais, car il y a tout de même un mais, au vu de la qualité et à l'originalité des premiers tomes, il faut avouer qu'on s'attendait à beaucoup mieux, la série aurait mérité un final d'exception et il n'est "que" très bon !
Quant au travail graphique de Paul Duffield, c'est toujours aussi réussi et il est sur que FreakAngels aura permis de faire découvrir un dessinateur au talent certain, sur la base d'un découpage simple, il réalise des planches aux traits très personnels, efficaces et rigoureux qui nous montre et rend réaliste les ruines d'une ville de Londres inondée...
Un ultime tome pas aussi réussi que l'on pouvait l'espérer mais qui parachève tout de même une des meilleurs séries d'anticipation du moment !

Note : 8/10

 

gregore

 

A propos de ce comic :

 

- Site de l'éditeur : http://www.lelombard.com/

Vote:
 
8.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 2722
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Epées de verre 4, Les Epées de verre 4, Les
Yama a enfin accompli sa vengeance et du même coup renoué avec son passé, son petit frère a rejoint l'aventure, ainsi qu'un second élu, possesseur d'une ...
Homme qui n'existait pas, L' Homme qui n'existait pas, L'
  Léonid Miller s'est toujours tenu à l'écart de la réalité et des relations humaines, tout aussi infréquentables à ses yeux. Pour leur substituer le m...
Doggybags 5 Doggybags 5
Et de cinq ! Le rythme des sorties de Doggybags devient soutenu, d'autant plus qu'après "Doggybags présente : South central stories", voici qu'Ankama annonc...

Autres films Au hasard...