Spirale
Genre: Epouvante , Seinen , Horreur , Fantastique , Intégrales , Manga
Pays d'origine: France
Editeur: Tonkam
Scénario:
Junji Ito
Dessin:
Junji Ito
 

J'avais découvert Junji Ito il y a maintenant quelques temps avec l'effrayant et plutôt gore Tomié. C'est  donc avec plaisir que j'ai plongé dans cet autre manga horrifique du même auteur où l'on reconnaît bien son style graphique mais également narratif, le récit étant cette fois-ci également découpé en petits récit,  même si l'histoire y est bien différente.
Il y est cette fois question du village de Kurouzu, un village japonnais typique mais également maudit. On y suit le parcours d'une jeune femme, Kirié Goshima, qui va assister à beaucoup d'événements tous plus étranges les uns que les autres. C'est d'abord le père de son petit ami qui se retrouve fasciné par les spirales, perdant toute vie sociale jusqu'à devenir lui-même une spirale. Puis, c'est la mère de ce même ami qui va devenir folle, jusqu'à voir le fantôme de son mari dans la moindre spirale....
Bref, tout tourne autour des spirales qui deviennent de véritables malédictions pour ceux qui les croisent, ils sombrent d'abord dans la folie puis finissent par mourir dans d'atroces souffrances.

 

 

Voilà donc pour l'histoire mais également pour l'ambiance, bien sombre, bien glauque, qui happe le spectateur dès le départ pour l'entraîner sur des chemins cauchemardesques capables de provoquer des nuits blanches. Surtout que plus l'on progresse, plus les récits deviennent effrayants et captivants mais également écœurants. Le passage dans la maternité dans le second tome est ainsi peu ragoûtant, même s'il demeure excellent.
Mais à trop en faire, on risque quand même de tomber dans le grotesque et c'est un peu ce qui arrive avec le troisième tome qui nous montre un  Kurouzu apocalyptique, ravagé par des tornades dont il est impossible de s'échapper, que ce soit par la mer ou par la terre, et où toute forme de solidarité et même d'humanité semble avoir disparue, les habitants attendant d'être dans l'ombre pour se transformer en monstres encore plus odieux.
Le récit gagne ainsi en horreur mais perd en frayeur car la folie qui surgit dans le quotidien est bien plus stressante que l'horreur généralisée qui est présentée dans l'ultime volume, qui s'avère pourtant passionnant grâce à un chapitre final qui n'est pas sans évoquer Lovecraft. Autant dire que vous regarderez les spirales d'un autre œil après cela !

Le graphisme de Junji Ito est toujours aussi évocateur, aussi fort, l'auteur sait prendre son temps avant de nous amener à découvrir une image choc et certaines de cette série restent longtemps en mémoire, tel cet homme enfermé dans une caisse ronde qui s'est enroulé sur lui même, devenant une spirale, ou cet adolescent se transformant peu à peu en une sorte d'escargot géant.
Bref, ce manga horrifique est une vraie réussite, effrayant et prenant, et le dessin est également réussi. Et il me semble intéressant d'aller jeter un coup d'oeil à cette oeuvre originale malgré un final quelque  peu décevant. Les amateurs d'horreur en manque d'émotions fortes devraient en avoir pour leur argent et les âmes les plus sensibles risquent de passer quelques nuits blanches !

 

Note : 8/10

 

Stegg

 

A propos de ce manga :

 

- Site de l'éditeur : http://www.tonkam.com/

Vote:
 
8.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 2953
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Piège sur Zarkass 1 Piège sur Zarkass 1
An 3001, après des siècles de domination masculine et de catastrophes multiples, les femmes ont enfin pris le pouvoir et réorganisé totalement la populati...
Sunlight Sunlight
Kévin, Caro et Eva sont trois jeunes passionnés de spéléo et avides de sensations fortes, après une soirée en club plutôt arrosée, ils ont prévu de p...
Clockwerx Clockwerx
Angleterre, 1897. Matt Thurow, ex-flic de Scotland Yard ayant fait un petit séjour en prison pour avoir trop fréquenté la pègre locale, se retrouve mêlé...

Autres films Au hasard...