Sept voleurs
Genre: Heroic Fantasy , Fantasy , BD européennes
Année: 2007
Pays d'origine: France
Editeur: Delcourt
Collection: 7
Scénario:
David Chauvel
Dessin:
Jérôme Lereculey
Couleurs:
Christophe Araldi et Xavier Basset
 

 

Si vous ne supportez plus les nains, les elfes, les ogres et tout le bestiaire connu de la fantasy, il vaut mieux passer votre chemin, cette album n'est pas pour vous, car cette histoire contient l'univers classique avec tous les clichés et stéréotypes possibles. L'avantage de ce manque d'originalité est que l'on peut ainsi foncer droit dans l'histoire, la mission impossible de Sept voleurs, sept compagnons improbables qu'une mission va réunir.

 

 

Dans une grande ville, deux nains vont recruter un archer, un voleur, un homme fort, deux orcs afin de leur proposer un cambriolage périlleux, s'emparer du trésor des nains alors que ceux-ci sont en pèlerinage pour couronner leur nouveau roi. Bien que la montagne soit pratiquement déserte, y pénétrer et en ressortir avec le fabuleux trésor sera donc loin d'être aussi facile que le pense les voleurs.
Ensuite l'histoire se déroule en trois grandes parties : le recrutement, le voyage et le cambriolage. Là pas encore, il n'y a pas de grande surprise : le recrutement est ponctué de quelques tests, une menace se pointera lors du voyage et moult pièges tomberont sur les aventuriers durant leur expédition souterraine. Bref, l'histoire est également assez prévisible, bien que quelques sous-intrigues viennent alimenter un peu le récit.
Le dessin de Jérôme Lereculey est quant à lui très réaliste et très détaillé, quoiqu'un peu statique, mais malheureusement gâché par une colorisation qui le rend très plat. Du coup, toutes les ambiances sont un peu coupées en plein élan et l'histoire n'arrive même pas à avoir sa propre atmosphère. Entre son univers classique, son histoire conventionnelle et son dessin finalement peu engageant, Sept Voleurs peine à convaincre.

Si le volume précédant de la collection sept, Sept Psychopathes, souffrait également de quelques défaut, il arrivait à créer quelque chose d'original malgré une trame très classique, ce qui n'est vraiment pas le cas de ce Sept Voleurs qui se contente de produire un récit de fantasy qui n'apporte pas grand-chose au genre. Au mieux, on pourra le considérer comme un honnête divertissement et un récit d'héroic-fantasy mal-exploité.

Note : 5/10

 

Stegg

 

A propos de cette BD :

 

- Site de l'éditeur :  http://www.editions-delcourt.fr/

Vote:
 
5.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 4630
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Freaks Squeele Rouge 1 Freaks Squeele Rouge 1
Xiong Mao est la fille ainée du parrain des triades, un lourd secret plane sur sa mère Masiko, qui a disparu à sa naissance, l'adolescente essaye donc de s...
Clockwerx Clockwerx
Angleterre, 1897. Matt Thurow, ex-flic de Scotland Yard ayant fait un petit séjour en prison pour avoir trop fréquenté la pègre locale, se retrouve mêlé...
Dead letters 1 Dead letters 1
Un homme se réveille dans un hôtel crasseux, il ne se souvient quasiment de rien, ni son nom, ni pourquoi il est là, il ne sait même pas où se situe ce l...

Autres films Au hasard...