Versus
Genre: Thriller-Polar
Année: 2008
Pays d'origine: France
Editeur: Gallimard
Collection: Folio Polar
Auteur: Antoine Chainas
 

Un livre, un tueur en série, une bête, une force brute, des pédés, le mal par le mal ou devrais-je dire le mâle par le mâle...
Nazutti, major à la Brigade des mineurs, n'est que boule de haine : "Vous me donnez envie de gerber bande de connards. Vous puez. Tous. Vous croyez que vous êtes mieux que moi ? ... mais je vous crache dessus, moi ! Je vous dégueule à la face !
La merde, je vous la fourre dans la ganache. Vous voulez des clichés, des stéréotypes ? Des amalgames ? Les femmes sont des salopes, les hommes sont des lâches... Les pédés sont des ordures... Les chômeurs des profiteurs... Les Juifs ont de l'argent, les Arabes une grosse queue, les Noirs touchent nos allocations, les ex des pays de l'Est sont des ivrognes... Les restaurateurs sont des voleurs, les journalistes des fouines, les médecins des incapables, les syndicalistes des arrivistes, les présentateurs télé des camés, les flics tous ripoux, les politiques des corrompus, les philosophes des enculeurs de mouches."
Un petit condensé du monde dans lequel vit Nazutti. Un monde, vous l'aurez compris, où il n'y a aucune place pour la beauté, aucune. L'amour n'existe pas, les sourires sont assassins, le pire est toujours à venir et il n'y a pas de lois. Les parents sont des meurtriers et les enfants sont des proies...

Un Nazutti que l'on retrouve à recherche d'un énième tueur. Un tueur qui paradoxalement fait le travail dont le major fantasme de s'acquitter lui-même. Un meurtrier qui abat des pédophiles les uns après les autres avant de les enterrer juste à côté de leurs victimes. Chaque fois, l'on retrouve sur le lieu du crime d'étranges poèmes morbides. Un sentiment que Nazutti connait parfaitement puisque lui-même garde des objets de jeunes victimes dans l'une des pièces de sa maison.
Et si le tueur n'était autre que son double. Et si Nazutti connaissait la victime...
Voici qu'on lui colle un coéquipier :  Andreotti. Un flic qui revient de loin. Celui-ci sort de deux années d'arrêt maladie forcé. On avait anéanti le jeune flic idéaliste qu'il était, ce, alors qu'il s'apprêtait à faire plonger, en pleine période préélectorale, des policiers municipaux impliqués dans le meurtre d'un SDF.
Le remettre en selle à la fois pour une enquête épineuse et tortueuse, avec un coéquipier constamment en guerre avec le monde, un flic dont aucun collègue n'a pu jusque là tenir à ses côtés, n'est bien entendu pas un cadeau hiérarchique fortuit.
Seulement voilà que l'acharnement du jeune flic à obtenir sa revanche, additionné à l'amas de haine ambulant à la tête de l'enquête, va entrainer Andreotti dans une descente aux Enfers dont ni lui, ni Nazutti, ne reviendront indemnes.
Après avoir exploré les milieux les plus nauséeux pour mieux se plonger dans la fange et le vice, le tueur aura dès lors deux bêtes à ses trousses. De là à savoir si le tueur de pédophiles est lui-même une bête en puissance, une bête peut-être jadis créée par Nazutti, il faudra lire ce livre hautement recommandable pour le savoir.

"Versus" est le second roman d'Antoine Chainas après "Aime-moi Casanova". Deux romans qui auront, à juste titre, suffit à son auteur pour se faire immédiatement une place en or au sein du roman noir.
Il est clair, à la lecture de "Versus", que le ton pourra paraître durant les premières pages quelque peu outré, excessif, voire factice, il n'en demeurera pas moins que petit à petit, insidieusement, ce voyage dans un monde spirituellement et physiquement pornographique deviendra de plus en plus contagieux. On soupçonnera un temps l'auteur d'avoir une sympathie pour l'extrême-droite, de jouer la carte de la complaisance fasciste toute vigilante, pourtant, force est d'admettre que "Versus" s'avère l'un des polars les plus racés qu'on ait pu lire ces dernières années, en France comme ailleurs.
Le rapprocher d'auteurs aussi glorieux que James Ellroy ou de Robin Cook, tous deux mâtinés d'un zeste de Maurice Dantec, est tentant. ce n'est pourtant que dans la forme et son côté violent et racé, voire jusqu'au-boutiste, qu'il rejoint, par moments, les écrivains précités. Car dans le fond, c'est une peinture d'une noirceur sans appel, quasi nihiliste, d'une France à la fois sécuritaire et pudibonde qui nous est décrite et balancée à la gueule par Chainas. Un Sud de la France fait de salons pour pédophiles bourgeois, qui, à l'instar de toute une frange d'un pays, ne se préoccupe que des apparences proprettes en cachant ses propres méfaits.
Dès lors, l'attaque de Chainas se fait par la voix de Nazutti, un être qui a lâché prise pour mieux absorber toutes les saloperies du monde, ce, pour mieux les comprendre puis les combattre ensuite. Cependant, le discours dispensé par l'auteur est également compensé, ou en tout cas contrasté, par la vision plus légaliste, plus candide et somme toute humaine, du jeune flic Andreotti. Chainas, à n'en pas douter, s'interroge sur une France en perdition et sur le fait qu'une fin, puisse, à elle seule, justifier les moyens.
Le constat final est d'une noirceur absolue. Libidos, pulsions, désirs ne sont sources que de frustrations et de désillusions, et poussent à la fuite en avant. une fuite en avant qui signera la perte des repères d'un côté, et la perte d'une humanité, de l'autre ; la seule solution, ou, autrement dit, la "solution finale" consisterait à devenir fasciste soi-même pour combattre le même mal.
"Versus" est un roman qui interpelle, de ceux qui laissent des stigmates ; il est doté d'une écriture maîtrisée, carrée, s'autorisant digressions, logorrhées verbales, mais non seulement il retombe régulièrement sur ses griffes acérées en plus de captiver d'un bout à l'autre. Bref, un diamant noir qui en impose et qui s'impose avec éclat.


Note : 8/10

 

Mallox

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'auteur : http://zymansky.over-blog.com/

- Site de l'éditeur : http://www.gallimard.fr/foliopolicier

Vote:
 
8.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 3353
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Grimoire de Korylfand, Le Grimoire de Korylfand, Le
Je crois, mais peut-être que je me trompe, que beaucoup de jeunes lecteurs de fantasy sont venu à ce genre grâce au chef-d'œuvre de Peter Jackson "Le seig...
Veilleurs, Les Veilleurs, Les
Cet ouvrage est une grande découverte pour moi, car c'est le tout premier que je lis des éditions Laura Mare, mais aussi de Frédéric Vasseur. Un auteur do...
Ciel Profond Ciel Profond
Dernier tome de la trilogie de "La brèche" après "L'Entité 0247" et "Le Pays fantôme", "Ciel Profond" nous propose donc la conclusion de cette saga lorgnant...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...