Prince de la nuit 6, Le
Titre tome: Retour à Ruhenberg
Genre: Epouvante , Vampirisme , BD européennes
Année: 2001
Pays d'origine: Belgique
Editeur: Glénat
Scénario:
Yves Swolfs
Dessin:
Yves Swolfs
Couleurs:
Sophie Swolfs
 

Allemagne, dans les années 30.

Une milice aux penchants fortement nazis enlève de jeunes filles aux alentours du château de Ruhenberg; ces hommes travaillent en fait pour le compte de Kergan.

Au même moment, Vincent et Léna arrivent dans une auberge aux propriétaires oppressés, de là ils rejoignent un camp de gitans où ils organiseront leur offensive contre les forces du mal.


Dernier tome en date, Retour à Ruhenberg ne marque pas l'arrivée de Kergan sur ses terres mais plutôt son nouveau projet afin de vivre un bon siècle tranquille. En effet il essaye de passer un pacte avec un haut dignitaire nazi, en l'occurrence Himmler en personne.

Certes l'idée du scénario est assez bonne et, en plus d'avoir le mérite d'être originale, permet d'introduire le récit dans une certaine réalité historique mais Swolfs l'a apparemment eut un peu tard, le plan du vampire a l'air d'avoir été organisé depuis longtemps alors que paradoxalement il rentre juste chez lui et qu'aucune information là-dessus n'est présente dans son histoire antérieure.

On peut facilement passer outre ce détail mais malheureusement ce n'est pas la seule incohérence ou inutilité du récit, on pourra citer la scène "chaude" dans la cellule du château qui, même si elle a une portée symbolique pour la fin de l'histoire, est assez mal à propos. Et que dire de la fin; l'idée n'est pas trop mal mais juste une phrase peut tout faire s'écrouler pour le lecteur; Kergan le vampire, qui a plusieurs siècles d'expérience, sent une odeur d'essence mais néglige ce détail devant les paroles de son ennemi de toujours. On peut ne pas y faire attention ou au contraire perdre totalement la grandeur de la scène.

C'est d'autant plus dommage que la bd reste de bonne qualité et plaisante à lire.

Les dessins sont toujours du même niveau, c'est clair et réaliste même si les décors n'atteignent toujours pas la poésie du premier tome.

On notera que la fin laisse la porte ouverte à Swolfs pour réaliser un troisième cycle mais pour l'instant rien à l'horizon depuis trois ans.


Note : 7/10

 

gregore

 

A propos de cette BD :

 

- Site de l'éditeur : http://www.glenat.com/

Vote:
 
7.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 2262
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
C'est un oiseau... C'est un oiseau...
Le décès de sa grand-mère a été un épisode marquant de la vie de Steve, en effet cette journée à l'hôpital a causée plusieurs trauma, la vieille dam...
Bitch Planet 1 Bitch Planet 1
Dans un futur proche, le patriarcat a fortement progressé, de nouvelles lois sont venues renforcer les discriminations faites aux femmes, ne plus rentrer dan...
Izunas 2 Izunas 2
Depuis que la jeune Aki a causé la destruction de l'arbre sacré, la frontière entre le monde des esprits et celui des humains n'est plus, ces deux univers ...

Autres films Au hasard...