Fear Agent 1
Titre tome: Re-Ignition
Genre: Extraterrestres , Robots-Cyborgs , Comics , Voyages dans le temps , Science-fiction , Space-Opéra
Année: 2008
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Akileos
Scénario:
Rick Remender
Dessin:
Tony Moore
Couleurs:
Lee loughridge
 

Après "Hellboy" et "The Goon", voilà le nouveau héros du comics indépendant US: Heath Houston. S'il a été comparé aux deux personnages cités précédemment, c'est un peu à tord. Certes il a la même manière de se sortir des embrouilles: en pulvérisant ses ennemis, le tout en râlant un maximum. Mais il a une particularité que les deux autres n'avaient pas: il est alcoolique. On a l'impression qu'il n'accomplit ses missions que pour pouvoir se payer sa prochaine cuite...

Mais vous devez bien vous demander qui est Heath Huston,? Et bien c'est le dernier Fear Agent. Il traque toute sorte d'aliens pour divers commanditaires et essaye principalement d'empêcher ces diverses créatures, plus ou moins intelligentes, de nuire. Sa dernière mission l'emmène donc sur une planète où il va devoir découvrir pourquoi les zlasfon, des êtres primitifs qui vivaient calmement, se sont mis d'un seul coup à attaquer leur voisin et surtout à leur piquer du matériel de terraformation... L'enquête va être brutale...

 

 

Malgré les apparences, Fear Agent n'est pas qu'un comics de bagarre même s'il y en a beaucoup. Les auteurs prennent bien le temps de nous présenter leur héros... Ou plutôt anti-héros car avant d'être une espèce de machine à casser du monstre extraterrestre, Heath Huston est un homme avec une blessure secrète qui l'a fait sombrer dans l'alcool. On sent que son problème de boisson et son humeur bougonne ne sont pas là que pour faire rire mais cachent une blessure secrète dont on ignore pour l'instant l'origine exacte.

Enfin, il ne s'agit pas non plus de drame social dans l'espace et les aventures ou plutôt mésaventures du Fear Agent sont souvent très drôles, notamment en raison de la tendance du héros a se retrouver dans les ennuis et à s'y enfoncer encore plus, le tout en grognant le plus possible. Ces histoires prêtent quand même pas mal à sourire. Le but de ce comics n'est pas de nous faire tomber en dépression quand même mais bien de nous divertir.

De plus, les quatre épisodes présents dans cet album ne se contentent pas uniquement de nous raconter des enquêtes similaires. Si au début de la deuxième histoire le héros doit aller découvrir ce qui s'est passé sur une station spatiale afin de renflouer ses caisses ( suite à la fin désastreuse de la première histoire... Et oui, tout s'enchaîne rapidement), il va se retrouver impliqué ensuite dans tout autre chose. Chose qu'on aurait probablement mieux vu arriver un peu plus tard dans la série. Il faut espérer que le scénariste ne soit pas déjà à cours d'idée, ce serait bien dommage quand même...

 

Le graphisme de Tony Moore  est excellent et sert très bien l'histoire. Son trait fluide et dynamique sert quant à lui très bien les scènes d'action. Les créatures extraterrestres sont très variées et on trouve de nombreuse références à des films connus mais glissées très discrètement dans le décors. Les couleurs sont elles un peu flashy mais participent également à l'ambiance de ce comics.

Si vous êtes fans d'aventures spatiales, si vous aimez les héros bougons et les aliens tentaculaires alors Fear Agent est vraiment fait pour vous. Malgré quelques défauts cette nouvelle série est de très bonne facture !

 

Note : 8/10

 

Stegg

 

A propos de ce comics :

 

- Site de Rick Remender : http://www.rickremender.com/new/

- Site de Tony Moore : http://tonymooreart.blogspot.com/

- Site de l'éditeur : http://www.akileos.com/

Vote:
 
8.50/10 ( 2 Votes )
Clics: 3056
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Pourquoi j'ai voulu détruire ce monde Pourquoi j'ai voulu détruire ce monde
Les hommes ont bien avancé leur conquête de l'espace et une partie de la population vit désormais dans des vaisseaux spatiaux, le Tore de Stanford est l'un...
Rocketeer Rocketeer
Bien que ne faisant pas parties des super-héros des mastodontes Marvel et DC et ayant connu peu d'aventure, Rocketeer n'est pourtant pas totalement inconnu d...
Arms Peddler 6, The Arms Peddler 6, The
Après la destruction du grimoire des clés dans le manoir Guillemin, la foret noire disparait peu à peu et libère ses derniers visiteurs. Nos compagnons fo...

Autres films Au hasard...