Fantastic Four 1
Titre tome: L'intégrale année 1961-1962
Genre: Comics , Super-héros , Intégrales , Science-fiction
Année: 2003
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Panini Comics
Collection: Marvel
Scénario:
Stan Lee / Jack Kirby
Dessin:
Jack Kirby
Traduction:
Sophie Viévard
Sortie VO: 1961
 

Quand on aime quelque chose, il y a toujours un immense plaisir à remonter aux origines pour comprendre, s'émerveiller... Voilà pourquoi je me réjouis à la lecture des Quatre Fantastiques.

Alors attention, ne vous trompez pas, il ne s'agit pas ici du premier comic. Bien avant, il y avait la torche humaine qui revient ici sous le nom de Johnny Storm et Le prince des mers qui est lui aussi toujours actif. L'histoire même de Marvel Comics remonte aux années 30 et elle est liée à celle du Pulp. Fleurit alors une flopée de super héros, anti Nazi, toujours sympa et prêts à sauver l'humanité au péril de leur peau.

Pourtant, dans les années 60, le marché n'est plus aussi florissant. Mais avec les Fantastic Four, Stan Lee fait son entrée dans la cours des grands et crée véritablement ce que sera la Marvel !

Et ce n'est pas uniquement parce que Lee ajoute au magazine une page des lecteurs (pour l'une des toutes premières fois dans l'histoire de la Bd !) mais surtout car ces super héros sont humains, dotés de super pouvoirs certes, mais humains. Par exemple, ici, on les voit malmenés tout simplement parce qu'ils n'arrivent pas à payer leurs factures ! C'est aussi ce que l'on retrouve dans Spiderman, d'une façon bien plus prononcée d'ailleurs et plus proche de la jeunesse. A partir de là, l'aventure Marvel décolle et Lee impose sa méthode. La méthode, elle est simple : produire vite et beaucoup. Ca se ressent à la lecture mais croyez-moi on passe cependant un formidable moment, on va sous les mers, dans l'espace, on voyage même dans le temps, des monstres apparaissent dans des combats titanesques et la mise en scène est simple mais rudement efficace et loin d'être idiote.

Alors qui sont nos Quatre Fantastiques ? Jane Storm, dite l'invisible, Johny Storm dit la torche, Ben Grimm dit la chose et enfin le Dr Richards, alias Mister Fantastic. Tous ont des pouvoirs, plus subis que voulus d'ailleurs, suite à un voyage spatial pas très bien préparé. Mais bon que voulez-vous, comme il est dit au début, il faut aller plus vite que les russes !


Tout est là... L'intelligence de Stan Lee n'est pas que de construire des histoires rocambolesques mais aussi de critiquer en douce les travers de la société. Par l'intermédiaire du maître des maléfices, le scénariste montre combien l'esprit humain peut être contrôlé et manipulé. Les extraterrestres, assimilés pendant l'âge d'or de la SF aux vilains communistes, sont ici dotés de pouvoir entraînant les humains à s'entretuer pour des broutilles, à se mettre en colère pour du vent et parfois à commettre l'irréparable ! Comme quoi, on peut en dire des "choses" dans un simple comic ! Pour s'en convaincre il n'y a qu'à lire Hulk, qui est un peu basé sur le même modèle et dont La Chose serait un peu le père en quelque sorte !

Et que dire de nos héros, qui subissent des transformations, qui sont des monstres, mais gentils eux (on pense à la créature de Mary Shelley ici !) prêt à aider l'humanité ? Et bien parfois ils n'arrivent pas à s'entendre, ils n'arrivent pas à s'accepter eux même... Jolie parabole non, pour une simple bd pour ado !

Alors bien sûr, le Comic, c'est la culture américaine et le travail de Lee, c'est le Fordisme. Ça se ressent un peu et le scénariste aurait pu encore accentuer le rythme des histoires. Mais ce comic est un superbe voyage, des histoires inspirées par la science-fiction.. Génial ! On se bat, on se transforme etc...

Au niveau du dessin, on retrouve le génialissime Jack Kirby, qui travaille vite, peaufine le scénario et ne perd pas son temps en détails. Rythme et cadrages efficaces, dessin simple qui va à l'essentiel (exemple le ciel est un aplat bleu), planches très fortement colorées mais on se laisse emporter par cette culture pop art avec grand plaisir.

Dans ce premier tome, on voit donc l'origine de ces supers héros et on les voit affronter des méchants au charisme divin : des monstres surgis des profondeurs s'emparant du nucléaire, des extraterrestres prêts à tout pour envahir la planète, Fatalis l'homme défiguré (mon préféré !) et bien sûr le prince des mers qui aura une liaison, ou du moins on le devine, avec Jane. Je vous laisse imaginer le problème !

Bref, ces Quatre Fantastiques sont vraiment fantastiques, on passe un superbe moment en leur compagnie et ils nous laisse toujours le monde un peu meilleurs que ce qu'il était avant ! Merci à vous les supers héros !


Note : 9/10

 

Le Cimmerien

 

A propos de ce comics :

 

- site de l'éditeur : http://www.paninicomics.fr/

Vote:
 
7.33/10 ( 3 Votes )
Clics: 2673
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
FreakAngels 6 FreakAngels 6
Il y a six ans, ce fut la fin du monde.Aujourd'hui onze jeunes gens tentent de reconstruire et de protéger Whitechapel, le dernier quartier viable de Londres.S...
Black Market Black Market
Ray Willis est médecin légiste, ou plutôt il l'était avant que son frère surgisse dans sa vie et foute le bordel ! Viré de la police, il subsiste désor...
Maîtres inquisiteurs 1, Les Maîtres inquisiteurs 1, Les
Obeyron est surement un des plus puissants maîtres inquisiteurs d'Oscitan, malgré un pouvoir guère impressionnant, à savoir la capacité de se créer des ...

Autres films Au hasard...