Retour à zéro
Genre: Science-fiction , Anticipation , Adaptation
Année: 2015
Pays d'origine: France
Editeur: Ankama
Collection: Les Univers de Stefan Wul
Scénario:
Thierry Smolderen
Dessin:
Laurent Bourlaud
Couleurs:
Laurent Bourlaud
 

Depuis plus de 200 ans, la lune sert de prison pour les pires malfrats de la terre, une manière de réguler la criminalité et de ne plus se soucier de ces personnalité "hors norme" et dérangeante.
Mais suite à la dernière guerre terrestre, de nombreux scientifiques furent condamner à l'exil, à tel point qu'une nouvelle société s'en fondée sur la lune, avec ses propres avancées technologiques et surtout pour les plus anciens, une haine profonde pour leur planète d'origine dont ils furent bannis.
Les dirigeants de la terre commencent à prendre au sérieux la menace lunaire, c'est pourquoi ils décident d'y envoyer un de leur meilleur agent secret, également atomiste de génie. Ils inventent une sombre histoire d'expérience ratée causant la mort de quarante milles personnes pour le condamner à l'exil afin qu'il infiltre la société lunaire.
Après un atterrissage mouvementé, Ja Benal découvre l'ampleur de la menace et échafaude un plan pour sauver la terre...

Difficile entreprise pour cette unique one-shot de la collection d'Ankama consacrée aux romans de Stephan Wul, comment restituer l'imagination galopante de l'auteur dans à peine soixante pages de bd ?
Thierry Smolderen ("Souvenirs de l'empire de l'atôme", "Gipsy") a bravé ce challenge et s'en sort relativement bien, certes parfois on ressent un peu un léger manque de consistance dans le scénario, les événements s'enchaine très vite sans jamais laisser le lecteur souffler, tout va parfois un peu trop vite, mais c'est aussi ce qui fait le charme de cette littérature pulp, de l'aventure à foison écartant la raison en faveur du divertissement pur... et ici ça marche, Smolderen retient l'essentiel et les moments forts du roman, à l'image de cette armée de médecin miniaturisé à l'extrême pénétrant le corps de Ja pour le soigner !
Wul questionne et critique souvent la place de la femme dans la société et "Retour à la terre" ne déroge pas à la règle et aborde cette question de genre plus finement que dans "Piège sur Zarkass", sur la lune le terme de sexe faible prend malheureusement toute son ampleur, les femmes sont brimées, dominées, n'ont pas accès au savoir et sont utilisé comme des objets... plus que la quête du héros terrien encore masculin, c'est ici l'émancipation de Nira Sid qui occupe le récit, elle sort de cette société patriarcale, avec certes un peu l'aide de Ja Benal mais surtout petit à petit elle prend aussi son indépendance vis à vis de ce dernier.
Et que dire du travail étonnant de Laurent Bourlaud mixant différentes influences citées en fin d'ouvrage dans d'excellents bonus, comme les bds de SF des années 30-40, le film soviétique "Aelita" (Yakov Protazanov - 1924) ou des bds journalistiques datant de la fin du XIXe siècle. C'est réellement un univers graphique atypique que nous propose le dessinateur, un trait au fusain, basique voir un peu naïf, colorisé d'une manière assez contrasté, pour une fois la couverture illustre à merveille le rendu une fois l'ouvrage feuilleté.
Une excellente adaptation du premier et peut être meilleur roman de Stephan Wul, logiquement la meilleure porte d'entrée à ce jour pour découvrir cette collection toujours aussi surprenante !

Note : 8/10

 

gregore

 

A propos de cette BD :

 

- Site de l'éditeur : http://www.ankama-editions.com/

Vote:
 
7.60/10 ( 5 Votes )
Clics: 2473
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Black Market Black Market
Ray Willis est médecin légiste, ou plutôt il l'était avant que son frère surgisse dans sa vie et foute le bordel ! Viré de la police, il subsiste désor...
Private Eye, The Private Eye, The
Le Cloud a implosé, et avec lui tous les secrets les plus précieux de l'humanité, des trafics les plus illicites aux photos de voyage du citoyen lambda, se...
Killing Time Killing Time
Gyorgi Owens, le "tueur des hôpitaux", a été reconnu coupable de trente-quatre meurtres et condamné à la prison à perpétuité dans le pénitencier Sain...

Autres films Au hasard...