Fables 16
Titre tome: La Grande alliance
Genre: Fantastique , Comics , Urban Fantasy , Contes de fées
Année: 2012
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Urban Comics
Collection: 100% Vertigo
Titre VO: Bill Willingham et Matthew Sturges
Scénario:
Russ Braun et Tony Akins
Traduction:
Christophe Semal
 

Plus rien ne va à Flableville ou vient de s'installer le sinistre Monsieur Dark, forçant les anciens habitants à fuir à la ferme, au grand dam de ses habitants, pas vraiment heureux de voir de nouveaux arrivants débarqués. Une paix précaire règne puisque même la Bête et Bigby semble prêt à en venir aux mains sous l'influence du sinistre nouveaux propriétaire de leur quartier de New-York. Une chose de pire va pourtant arriver.
Un coup de Jack, le fable apatride, qui leur annonce un danger plus grand encore que l'adversaire ou Monsieur Dark : un littéral capable de les effacer littéralement de la surface de la terre et peut-être même de réécrire l'univers au passage. Bien que personne ne croit Jack, Blanche-Neige et Bigby vont se rendre dans le restaurant ou Jack, plusieurs fables et quelques littéraux les attendent. La grande alliance va pouvoir débuter, dès que Bigby aura fini de taper Jack.

 

Publier dans un seul album en France, mais dans trois revues (Fables, Jack of Fables et The littérals, créée pour l'occasion) aux états-unis, cette Grande Alliance est un gigantesque cross-over comme le comics aiment en proposer depuis quelques années. Encore qu'ici, il s'agit plus du retour d'un spin-off dans le giron de sa série mère, même si on retrouve bien le ton des deux séries originales et des scénaristes en grande forme.
En effet, ces derniers étoffent largement l'univers de littéraux, ces personnages tous puissant capable de modifier les livres et donc les fables, en apportant des personnages comme les genres, c'est-à-dire Blockbuster, Polar, Science-fiction et sa soeur fantasy. Tous les genres sont caricaturés avec plus ou moins de finesse. On a même le droit à une Littérature décrit comme pédante et prétentieuse envers ses cousins ! Et paf, dans les dents !
Tous ces nouveaux personnages vont former l'armée de Kevin Thorne qui s'est caché loin de tous afin de réécrire son oeuvre qu'il trouve foiré. Il faut dire qu'entre lui et son fils qui n'a pas arrêté de réviser ses histoires et même sa mémoire, Kevin Thorne a un peu perdu le contrôle et qu'il n'apprécie pas vraiment. Blanche-Neige et son époux accompagné de Garry l'antropormophiste et de Monsieur Révise vont partir à sa recherche.
Pendant ce temps, Jack qui s'est fait virer de sa série revient à la ferme et retrouve une Rose Rouge déprimée qui se jette dans ses bras sans attendre. Par un malencontreux malentendu qui l'arrange bien quand même, jack va se retrouver dans le rôle d'un messie et essayer de prendre le contrôle de la ferme. Pendant ce temps, un fils dont il ignore jusqu'à l'existence part à la recherche de son papa afin d'obtenir de lui quelques conseils.
Et les gags n'arrêtent pas de pleuvoir avec un Bigby qui subit un paquet de métamorphose inattendues, un petit boeuf bleu qui raconte toujours des histoires improbables et un Jack qui n'en fait qu'à sa tête et découvre qu'il est un des rares fables à pouvoir parler au lecteur, quitte à les insulter ! Mais il y a aussi d'autres passages plus inquiétants et même tragique, ainsi qu'une réflexion sur l'écriture.
Ça va à 100 à l'heure, c'est parfois sanglant et explosif comme l'affrontement entre la Grande Alliance et les genres où ça tire dans tous les sens. Il faut dire que cet album part réellement dans tous les sens, même le but du passage de Jack à la ferme semble là juste pour meubler, mais nous offre aussi un grand moment de délire. Ce final de la saga des Littéral est donc encore réussie et chacun va pouvoir retourner dans sa série, ou presque.

Une petite pause au final dans la série Fables qui s'éloigne du ton sérieux et sombre des épisodes précédant et qu'on devrait retrouver par la suite, sauf surprise de Bill Willingham. Surtout l'occasion de rappeler que cette série est fabuleuse, l'une des meilleurs actuelles, surtout que cet album permet d'en parler s'en révéler les derniers rebondissements à ceux qui ne l'aurait pas encore essayé. Et comme l'essayé, c'est l'adopter, j'espère lui avoir apporté plein de nouveaux lecteurs.

 

note : 8/10

 

Stegg

 

A propos de ce comics :

 

- Site de l'éditeur : http://www.urban-comics.com/

Vote:
 
8.50/10 ( 2 Votes )
Clics: 2383
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Etoffe des légendes 1, L' Etoffe des légendes 1, L'
Brooklyn, 1944. Un enfant est kidnappé par le Croquemitaine et entraîné dans un royaume nommé L'Obscur. Les jouets du jeune garçon décident alors d'org...
Manoir des Murmures 3, Le Manoir des Murmures 3, Le
La première chose à dire, c'est qu'on l'a attendu cet album, annoncé pour début 2010 et repoussé suite à des soucis de santé de l'illustrateur, mais il...
Sex criminals 2 Sex criminals 2
Lorsque Jon et Suzie atteigne l'orgasme, ils figent le temps, un pouvoir qui va être mis à profit pour essayer de sauver la bibliothèque endettée où la j...

Autres films Au hasard...