Aliens : Labyrinth
Genre: Science-fiction , Adaptation , Comics
Année: 2006
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Wetta Worldwide
Scénario:
Jim Woodring
Dessin:
Kilian Plunkett
Couleurs:
Matt Hollingsworth
Sortie VO: 1993
 

Le Colonel Anthony Crespi arrive sur la station spatiale Innominata afin d'enquêter sur les recherches plutôt litigieuses du Colonel Docteur Church... Arrivé sur place, il se rend vite compte que les doutes de ses supérieurs sont fondés, en effet le délirant Docteur réalise des expériences sur des spécimens vivants retenus en captivité, Crespi proteste mais commence petit à petit à reconnaître l'utilité de tels expérimentations...

Wetta continue de nous faire découvrir la série Hive appartenant à la franchise Alien, ce "Hive Ten" explore d'un point de vue scientifique ces créatures extra-terrestre sans pour autant négliger le coté violent et gore des affrontements, en particulier lors de la scène d'introduction nous présentant une ancienne mission du personnage principal (Crespi) faisant face à une horde d'Aliens et dont il fut le seul survivant. Cet affrontement musclé et direct sera d'ailleurs le seul du comic, les autres étant plutôt orientés face à face, souvent par surprise et surtout sans armes ! Donc forcement assez expéditif malgré que les créatures soient affaiblies par leur captivité...
Pour en revenir à l'étude des bestioles, ce Labyrinth nous réserve un flot d'information assez intéressant avec notamment des théorie sur leurs manières de fonctionner collectivement, toujours dans l'esprit de préserver leur espèce. A l'opposé des certains humains tentant avant tout de préserver leurs intérêts et qui sont plus enclin à sacrifier la vie de leurs semblables plutôt que la leur. Les révélations et retournements de situation seront nombreux et aideront à la réussite de l'histoire, une scène ahurissante nous présentera tout de même Church entrain de promener un Alien en laisse !
Au niveau des dessins, c'est assez bon mais inégal, en particulier sur les postures et réactions des personnages qui sont parfois très limite, on a l'impression que Plunkett n'a pas su adapter certaines situations ce qui donne des situations peu naturelles, globalement ça reste tout de même réussi avec des planches simples et accessibles.
A noter que l'édition française comporte quelques imperfections qui ne gâche pas le plaisir de lecture de cet Aliens : Labyrinth à la fois intelligent, sanglant et plein de rebondissements.

 

Note : 6/10

 

gregore

Vote:
 
6.09/10 ( 23 Votes )
Clics: 2371
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Doggybags 2 Doggybags 2
Voici venu le second tome de Doggybags, un recueil de trois histoires hommage aux comics d'horreur des années 1950, "suspense, frissons et horreur" sont au p...
Denver and other stories Denver and other stories
L'impact entre un astéroïde et la lune a complètement bouleversé l'équilibre de la terre, le niveau des océans est monté jusqu'à une altitude de 1500 ...
Tony Chu, Détective Cannibale 5 Tony Chu, Détective Cannibale 5
Après un tome 4 décevant, Tony Chu revient avec un tome plus réussie, rappelant que cette série a vraiment des hauts et des bas. Le soucis étant que mêm...

Autres films Au hasard...