Empire immortel 1, L' : God save the queen
Titre original: God save the queen
Genre: Fantastique , Dystopie , Steampunk , Bit-Lit
Année: 2013
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Orbit
Auteur: Kate Locke
Traducteur:
Alexandra Maillard
 

 

L'empire britannique en 2012 : Victoria est toujours sur son trône, veuve du prince Albert et la Pax Britania s'étend sur le monde. L'aristocratie, infectée par la Peste, est désormais constituée de vampires et de loup-garous. Les gobelins, quant à eux, craints et détestés par tous, vivent dans l'underground londonien. Les enfants d'aristocrates et de courtisanes forment la caste, très fermée, des Demis, groupe chargé de protéger et de servir la noblesse.

Chez Orbit les romans mêlant Steampunk et Bit-lit se succèdent, sans se ressembler. Donc après "Sans âge", voici "God save the queen".

Xandra Vander, une Demie très douée, appartient à la Garde Royale. Bien que son père reste distant et que sa mère soit morte, elle a une vie bien remplie, notamment par son travail, très prenant, et les frasques de l'une de ses soeurs, jusqu'au jour où cette dernière disparait subitement. Xandra va alors aller de découvertes en révélations, pour sa plus grande confusion.

L'univers proposé par l'auteur parvient à être original, à mi-chemin entre le XIXéme et le XXéme siècle, ici l'immortalité s'attrape comme un virus, à la condition d'y survivre.

En revanche les différents protagonistes manquent cruellement de profondeur et de crédibilité : ils sont manichéens, à la limite de la caricature et surtout ils sont tout à fait prévisibles. Quant à Xandra, l'héroïne principale, c'est une femme forte et surentrainée mais le temps qu'elle met à voir les évidences devient rapidement très agaçant. De la même façon l'arrivée de la romance se devine très en amont et en même temps elle semble tout à fait étrangère au reste du scénario, lequel d'ailleurs finit par se révéler sans surprise malgré son évident potentiel. Hélas tous les rebondissements, révélations ou coup de théâtre sont empêchés car trop annoncés par une narration souvent maladroite.

Un premier volume à l'univers prometteur mais dont la faiblesse de l'écriture gâche un peu l'intérêt du lecteur. A réserver aux véritables inconditionnels de la bit-lit.

Note : 6/10

Falline

A propos de ce livre :

Site de l'auteur : http://www.katelocke.com/

Site de l'éditeur :http://www.orbitbooks.fr/

 

Vote:
 
6.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 3632
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Loups de Kharkov, Les Loups de Kharkov, Les
Tenir les loups de Kharkov entre ses mains, c'est d'emblée partir avec énormément d'a priori positifs. En tout cas en ce qui me concerne ! Déjà il y a le...
Lavinia Lavinia
La guerre de Troie ne semble pas avoir fini d'inspirer les auteurs, pour le pire ou le meilleur, que ce soit Marion Zimmer Bradley, David Gemmell ou encore Da...
22/11/63 22/11/63
  Après un très bon moment de lecture passé avec les deux tomes de "Dôme", qui viennent de sortir en poche, j'attendais beaucoup de ce nouveau Stephen Kin...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...