Algernon Woodcock 5
Titre tome: Alisandre Le Bel
Genre: Horreur , Fantastique , Féerie , Fantasy , Vampirisme , BD européennes
Année: 2007
Pays d'origine: France
Editeur: Delcourt
Collection: Terres de Légendes
Scénario:
Mathieu Gallié
Dessin:
Guillaume Sorel
Couleurs:
Guillaume Sorel
 

Après les diptyques, "L'oeil Fée " et "Sept coeurs d'Arran", voici la cinquième aventure d'Algernon Woodcock ou plutôt le cinquième album de la série puisque l'ingénieux personnage n'apparaît pas dans cet album ! Que les fans ne s'inquiètent pas, cet album fait tout de même partie de la saga et il est surtout de la même qualité que ses prédécesseurs, à la fois sombre et pessimiste, peut-être même un peu plus.

Browne, le mystérieux inquisiteur qui malmenait Algernon dans Sept coeurs d'Arran, retrouve ici une jeune femme à la recherche de la même personne que lui : le mystérieux Alisandre le Bel, un fé qui aurait trahi les autres et posséderait le coeur de Keridwen, la reine des fées. Tous les deux cherchent à le tuer, mais ce duo ne semble guère s'apprécier, tout juste se tolérer, mais leur quête leur semble plus importante qu'eux.
Ce tome nous présente donc un fé renégat et manipulateur, probablement à l'origine des événements qui secouent l'autre monde, visiblement victime d'une malédiction qui fait de lui un vampire ! Enfin, c'est ce qu'on va découvrir au fur et à mesure de cette histoire qui introduit cet être sombre et machiavélique dans des événements qu'on a déjà croisé dans cette saga, mais dont on se demande ce qu'il vient y faire.
Cet épisode quitte même les terres du fantastique pour nous emmener dans celles de l'horreur et de la Dark Fantasy, que ce soit dans l'une des séances d'ouvertures où Alisandre reçoit une jeune femme dans sa triste demeure ou dans l'armée d'orc que n'aurait pas renié Sauron qui sert donc ce nouveau monstre. La mort est omniprésente dans cet album qui regorge de scène sanglante et de péripétie violente.
Cet album est donc plus sombre et noir que les précédents qui sont pourtant déjà loin d'être d'être de grandes séances de rigolades. Seulement, il avait une apparence plus légère et une façon de s'en aller dans le merveilleux qui les rendait un peu plus subtile. D'un coté, l'intrigue progresse et nous amène quelques nouveaux personnages, même si l'on se demande un peu ce qu'il cherche à introduire dans l'histoire.

Reste le dessin de Sorel qui est toujours aussi magnifique et propose des planches plus violentes, épiques et macabres les unes que les autres. De plus, le vampirisme y est abordé de manière originale, à la fois malédiction et bénédiction selon celui qui est touché. C'est sombre, c'est violent et c'est donc de la grande Bande-Dessinée à l'instar des autres albums de cette série qui en surprendra plus d'un.

 

Note : 9/10

 

Stegg

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'éditeur : http://www.editions-delcourt.fr/

Vote:
 
9.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 2229
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Un homme de goût 1 Un homme de goût 1
Jamie Colgate est la plus jeune retraitée de la police de Las Suertes, une de ses premières affaires a mis fin à sa carrière pourtant prometteuse, son enq...
Bimbos Vs Chatons Tueurs Bimbos Vs Chatons Tueurs
Des monstres, la littérature, le cinéma et bien entendu le neuvième art nous en a proposé beaucoup : des vampires, des zombies, des aliens, des extraterre...
Rayon pour Sidar 1 Rayon pour Sidar 1
Après "Piège pour Zarkass" et "Niourk", la collection Les univers de Stefan Wul, récemment récompensé d'un Grand Prix de l'imaginaire en compagnie des in...

Autres films Au hasard...