Letter 44 2
Titre tome: Décalage spectral
Genre: Thriller-Polar , Extraterrestres , Science-fiction
Année: 2016
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Glénat
Collection: Comics
Scénario:
Charles Soule
Dessin:
Alberto Jimenez Alburquerque
Couleurs:
Dan Jackson
 

Cela fait bientôt six mois que Stephen Blades a été élu Président des Etats-Unis, il essaye tant bien que mal de se dépêtrer des révélations de son prédécesseur, s'il a réussi à ne pas révéler au monde entier la menace extra-terrestre, la tentation de faire intervenir sa nouvelle armée afin de mettre un terme aux nombreux conflits où s'enlise l'Amérique est trop grande ! Les brigades Blades interviennent et se donnent quatre-vingt-dix jours pour finir la guerre en Afghanistan.
Pendant ce temps-là, dans l'Espace, le premier contact entre les astronautes et les extra-terrestres s'est soldé par un échec et la perte d'un membre de l'équipage, de plus l'immense lustre en construction ressemble de plus en plus à un gros "flingue" capable d'annihiler une planète entière !

"Décalage spectral" continue sur la lancée du premier opus de "Letter 44", Charles Soule est autant à l'aise pour développer son thriller politique que pour nous faire voyager aux confins de l'Espace, l'alternance efficace de ces deux récits tient en lui même le lecteur en haleine, les choix politiques de Blades s'encrent clairement dans notre réalité et nous expose à un enchaînement de situation plausible mais poussé à l'extrême, amenant lentement à un conflit planétaire dont nous ne sommes pas aujourd'hui totalement à l'abri, le scénariste propose de nombreux retournements de situation plutôt inattendus et impressionnants, obligeant les instances politiques à réaliser d'énormes prouesses pour s'en sortir ! Parallèlement à ça, la quête spatiale est ancré dans une science-fiction débridée, cherchant un peu à sortir des sentiers battus, enchaînant les situations parfois incongrus et perturbantes, Charles Soule utilise intelligemment les codes du genre pour mieux nous égarer.
Graphiquement c'est du même acabit, Alberto Jimenez Alburquerque s'accommode très bien de cet univers musclé, ses planches sont dynamiques et explicites.
Ce second tome confirme la bonne impression du début de la série, l'intrigue est épaisse, suffisamment bien construite et nous réserve encore certainement de nombreuses surprises.

Note : 7,5/10

 

gregore

 

A propos de ce comic :

 

- Site de l'éditeur : http://www.glenatbd.com/

Vote:
 
8.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 952
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Onihime VS 1 Onihime VS 1
Le duo, déjà responsable de Unbalance x Unbalance, Lim Dall young (Kurokami - Black god, Freezing...) au scénario et Lee Soo hyon au dessin nous présente ...
Ordre Impair, L' Ordre Impair, L'
A Arras, au XIIIème siècle, Mechtilde est brûlée vive. Son crime ? Avoir écrit le "Visio Veritatis", livre maudit dont tous les exemplaires furent, théori...
Sons of the devil 1 Sons of the devil 1
Travis est un type comme les autres : il a un chien, un boulot médiocre, un patron odieux et il a peur de s’engager avec sa copine. Sauf que Travis a un ce...

Autres films Au hasard...