Dimension W 1
Genre: Seinen , Thriller-Polar , Robots-Cyborgs , Manga , Science-fiction
Année: 2014
Pays d'origine: Japon
Editeur: Ki-oon
Scénario:
Yuji Iwahara
Dessin:
Yuji Iwahara
 

Dans le futur, une nouvelle façon de produire de l'énergie basée sur les travaux de Nicolas Tesla et offrant un approvisionnement inépuisable en énergie a été découverte et chaque individu peut avoir de l'électricité à condition qu'il possède un coil, une sorte de pile. Si la plupart des Coil sont surveillés, certains échappent à l'entreprise qui a l'hégémonie sur ces ressources et pour les récupérer font appel à des chasseurs comme Kyoma Mabuchi qui traquent les coils illégaux, qui sont des armes potentiellement dangereuses contre des primes.

Dimension W raconte donc les aventures d'un chasseur de prime un peu particulier, car il traque des objets plutôt que des individus, des objets qu'il refuse étrangement d'utiliser et qui continue à utiliser de l'énergie à l'ancienne malgré son coût prohibitif. Une rancune qui semble avoir un rapport avec un employé de New Tesla Energy, multinationale dont les intentions semble également peu louable comme le prouve la disparition du scientifique à l'origine du système globale qui inonde la terre de son énergie.
L'une de ses missions va lui amener à croiser une étrange personne, une jeune femme en apparence, mais un cyborg en réalité, sauf qu'elle est persuadée d'être humaine et ressent même des émotions, ce que même les cyborgs les plus perfectionnés ne peuvent pas faire. De quoi attiser la curiosité de pas mal de monde, surtout que Mira, c'est son nom, semble être poursuivie par les agents de La New Tesla Energy. Elle va donc se retrouver à cohabiter à celui qui déteste le plus la technologie au monde : Kyoma Mabuchi.
Voici donc pour la première partie de ce manga qui installe donc les bases de la série et les questions auxquelles elle devra répondre que ce soit sur les origines de Mira, la haine des coil de Kyoma et bien entendu sur les agissements de la maléfique multinationale qui semble avoir pas mal de choses à cacher ! Il n'y a rien de vraiment nouveau dans cette histoire, mais les personnages et l'univers semblent se démarquer et ce mélange de SF et de Thriller possède beaucoup d'énergie (sans mauvais jeu de mots!).
Un second arc débute également dans ce premier volume, il met en scène un voleur du nom de Loser, un cambrioleur très médiatique annonçant ses futurs butins, sauf qu'il n'a jamais réussi à emporter une seule oeuvre d'art ! Kyoma se doutant de l'utilisation de coil illégaux dans ces cambriolages va se lancer à la poursuite du criminel ! Ce second récit est plus fun que le précédent et tout aussi énergique. L'action et l'humour y sont également bien plus présent, illustré par un dessin dynamique !

Bien qu'étant classé en Seinen, ce manga tient pour l'instant plus du Shonen, mais en un peu plus mature qu'un "One Piece" ou un "Ash Et Eli", sauf que le héros est adulte et que l'intrigue essaye de jouer avec quelques questions existentielles de la SF, comme le démontre la nature de Mira, cyborg qui ressent les émotions et à qui on nie son humanité. Ce premier volume pose donc des bases intéressantes et un univers futuriste plutôt intéressant, servi par un dessin classique, mais énergique !


Note : 8/10

 

Stegg

Vote:
 
8.00/10 ( 2 Votes )
Clics: 1806
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Do androids dream of electric sheep 6 Do androids dream of electric sheep 6
Le tueur d'androïde Rick Deckard est complément déboussolé, tout ses repères et son monde de chasseur de prime s'effritent, il a succombé aux charmes de...
Carthago 4 Carthago 4
Harry Freiersigner a choisi Dubaï pour dévoiler au monde sa fabuleuse attraction, Le Megalodon Show, la tension monte d'autant plus que le cadavre d'un autr...
Alice au pays des merveilles 2/2 Alice au pays des merveilles 2/2
La confusion que pourrait faire planer le titre de cet album, ainsi que l'illustration de couverture d'ailleurs, et par là même sur cette chronique demande un...

Autres films Au hasard...